single-image

Instrument originaire de l’Inde du Nord, le bansuri est une flûte transversale en bambou, percée de huit trous: un à l’embouchure, six pour les doigtés et un pour la justesse. Elle est associée au dieu Krishna: le berger et l’amant. Son origine est très ancienne. Sa sonorité chaude et profonde. Sa grande proximité avec la voix lui confère un rôle de premier plan au sein de l’instrumentarium de la musique classique nord-indienne, et lui permet de s’intégrer aussi bien à la musique instrumentale qu’au registre vocal et ses différents styles tels que le Dhrupad, le Khayal et le Thumri. Le souffle à travers la flûte trouve sa propre voix, révélant un chant subtil et profond.

Disciple émérite du flûtiste indien légendaire Hariprasad Chaurasia, Guillaume Barraud est devenu une figure emblématique de la flûte bansuri en Europe. Après des années d’immersion et de pratique instrumentale, il a su se faire le porte-parole des musiques traditionnelles de l’Inde et entraîner son public dans une aventure musicale et culturelle ressourçante. Il se produit sur des scènes d’envergure comme dans des espaces plus intimistes (salons de musique).

En 2015, Guillaume s’est produit devant trois mille personnes de la diaspora indienne au Carrousel à Paris, en prélude au discours du Premier Ministre indien, alors en visite officielle.